Earrings Everyday

Rentrés depuis une semaine et je n’avais encore rien fait, submergée par la quantité. J’ai pris conscience de la quantité de matériel que j’ai accumulé, à tel point que je ne sais plus toujours ou et quand j’ai acheté certaines choses, ce qui n’a plus de sens.
Et je ne parle pas uniquement de perles ou du nécessaire à bijoux, mais du tissus, de la laine, de couleurs dans toutes les formes et matières  possibles.
Première chose, ne plus acheter. D’accord, mais combien de temps, si je veux avoir une chance de réussir, il faut que le délai soit raisonnable, dans un premier temps, un sevrage.
Alors, après avoir consulté Xavier qui me conseille Octobre, j’ai décidé de ne rien acheter jusqu’au 19 octobre. Deux mois, ça n’a l’air de rien, et pourtant… Ensuite on verra.
D’ailleurs, je vais inclure les livres, parce que là aussi j’ai un stock impressionnant, aussi bien papier que numérique!
Et limiter le reste pour peu à peu retrouver de la place, de l’espace et du temps.
Pour passer moins de temps à chercher, et surtout pour redécouvrir mon immense collection et enfin pour faire plutôt qu’avoir.
Bien. Voilà pour les bonnes résolutions. A suivre.
Maintenant quoi faire, la quantité tue l’envie, alors je me suis rappelée du défi mensuel d’ Earrings Everyday, sur le thème des feux de camps et je me suis lancée en ouvrant quelques boîtes de perles.

We’ve been back for a week and I haven’t made anything. I couldn’t, I was overwhelmed by my stash.  I’ve become aware of the huge amount of things I have hoarded, so much so that sometimes I have a hard time remembering where and when I bought them, which makes no sense anymore.
I’m not only talking about beads and whatever you need to make jewelry but also yarn, fabric, colors in all possible shapes and materials.
First thing, I need to stop buying. How long, the longest possible but I should keep the time reasonable if I want a chance to succeed, so after consulting Xavier who told me October, I fixed the date to October 19. Two months, this looks like nothing and yet. After, I’ll see.
By the way I’m going to add books to my non buying list, there again I have an impressive collection in both paper and digital format.
And limit  whatever is not necessary.
I need to reclaim place, space and time.
To spend less time looking for things, to rediscover my huge collection and make more than get.
Well, enough with my resolutions. We’ll see if I can keep them and how long.
Now, what to make. The quantity killed the desire to make so I looked into different inspirations and remembered the campfire theme of the Earrings Everyday monthly challenge.

Perles de verre / Glass beads, Uglibeads
Tiges goutte de verre et doubles / Glass and double headpins, NadinArtGlass
Crochets d’oreilles et connecteurs / Copper earwires and connectors, Faerystones

Et maintenant, je peux finir mon livre.

And now I can finish my book.

Avril

Retour au défi mensuel de Art Bead Scene.

Tout d’abord le tableau d’inspiration.
Back to the monthly Art Bead Scene challenge. 
First of all the inspiration painting.
« Jacob’s Ladder », 1957
by Helen Frankenthaler
Comment est ce que je commence? Comme le principe est d’utiliser au moins une perle d’artisan, la première chose que je fais est de parcourir toutes mes boîtes  de perles d’artisan et de sortir toutes celles qui me semblent convenir. Parfois, je n’ai pas besoin de chercher, je sais immédiatement celle qu’il me faut, parfois j’en sors une dizaine. 
Cette fois-ci, j’en ai choisi un certain nombre, de toutes matières et je les ai laissées sur mon plateau. Parmi elles, quelques unes étaient de Mary Harding, et je me suis souvenue du premier cabochon que j’ai reçu d’elle. C’est celui que j’ai choisi, il est accompagné de perles de verres de Lorna Johnson et Sooz Beads, de perles de céramique de EJR Beads.
How do I start? As you have to use at least one Art Bead, the first thing I do is go through my Art Bead boxes and take out all the ones I think might correspond in shape, color, theme or nothing but that make me think of the inspiration painting. Sometimes I don’t even have to look, I know exactly the one I want. Sometimes I take out a lot.
This time, I chose quite a lot, in all shapes and materials and let them be on my bead tray.
Some of them were from Mary Harding, and then I remembered the first cabochon I got from her. This is the one I focused on and chose some glass beads from Lorna Johnston and Sooz Beads and ceramic beads from EJR Beads.

Que faire des perles restant sur mon plateau, les ranger? Peut-être une paire de boucles d’oreilles. A vrai dire, les tiges en verre de Numinosity Beads avaient été les premières sélectionnées, les oiseaux en verre faisaient parti du set de Lorna Johnston utilisé pour les franges du cabochon et les perles en pâte polymère de Beady Eyed Bunny apportent la touche de vert nécessaire.
What should I do next with the remaining beads on my tray, put them away? Or a pair of earrings. To say the truth, the glass head pins from Numinosity Beads were the first I picked, the glass birds are part of the set by Lorna Johnson I used in the fringe of the cabochon and the polymer clay beads from Beady Eyed Bunny were the necessary green touch.

Défi et boucles d’oreilles / Challenge and earrings

Je ne peux pas vous montrer ce que j’ai fait ce week end, par contre je peux vous montrer avec quoi j’ai travaillé. Le kit que j’ai acheté à Andrew Thornton pour le défi Sweet Honey et vous verrez tout ça jeudi. Voilà les perles:

I can’t show you what I made this weekend but I can show you what I worked with. 
I worked with the kit  I bought from Andrew Thornton  for the Sweet Honey challenge, and the reveal is on Thursday 14. So let’s see the beads:

J’ai quand même quelques boucles d’oreilles à vous montrer.
Pour me changer les idées et me dégourdir les doigts, quelques paires rapides,

Well I have a few pairs of earrings to show you, 
I needed to change my mind and and stretch my fingers, so I made some quick earrings,

Perles de verre / Glass beads, Helen Jewellery
Tiges / Glass headpins, Nadin Art Glass


Make a Statement Jewelry Challenge

Sally Russick nous a nouveau proposer un défi.
Faire une pièce unique, osée qui affirme quelque chose, un message, une personnalité.
Une pièce qui se remarque.
Je n’ai pas fait ce que je voulais, j’ai failli abandonner et puis j’ai essayé un collier, pas aussi imposant, pas aussi coloré que je l’avais imaginé au début.
J’étais parti sur des couleurs plus flamboyantes, un peu Bollywood et j’ai terminé par quelque chose de plus simple, un peu trop simple.

Sally Russick challenged us again, to make a statement piece this time. That is, a bold, unique piece which conveys a message, a feeling, a personality.
A piece you can not ignore.
Well, I didn’t do what I wanted, I almost dropped out and finally I tried this necklace. It is not as bold and colorful as I had imagined it.
I had thought of more blazing colors, something more Bollywood like and I ended up something simpler, a little too simple.

Eléphant en céramique / Ceramic elephant, Blueberribeads

Il manquait quand même quelque chose, je voulais plus de couleurs, plus de fouillis, alors hier je me suis  décidée pour une paire de boucles d’oreilles, mon temps étant limité.

There was something missing, I wanted something with more colors, messier, so yesterday I decided to make a pair of earrings, as my time was limited.

Connecteur en céramique / Ceramic connector, Scorched Earth
Tiges  en verre / Glass head pins, NadinArt Glass

C’était plus ça que j’avais en tête pour le collier, mais parfois on ne va pas exactement là ou on voulait.

This is more what I had in mind for the necklace, but sometimes you don’t go exactly where you were heading to.

Maintenant il est temps d’aller  voir les bijoux créés par les autres participantes, et pour ce faire, cliquez sur les liens:

Now let’s go see the statement pieces created by the other participants by clicking the following links:


Sally Russick
Kim Dworak 
Terri Gauthier
Elizabeth Bergesen
Karin Grosset Grange               vous êtes ici / You are here
Paula Kramer 
Patti Vanderbloemen 
Therese Frank 
Beth McCord
Niky Sayers