Défi et boucles d’oreilles / Challenge and earrings

Je ne peux pas vous montrer ce que j’ai fait ce week end, par contre je peux vous montrer avec quoi j’ai travaillé. Le kit que j’ai acheté à Andrew Thornton pour le défi Sweet Honey et vous verrez tout ça jeudi. Voilà les perles:

I can’t show you what I made this weekend but I can show you what I worked with. 
I worked with the kit  I bought from Andrew Thornton  for the Sweet Honey challenge, and the reveal is on Thursday 14. So let’s see the beads:

J’ai quand même quelques boucles d’oreilles à vous montrer.
Pour me changer les idées et me dégourdir les doigts, quelques paires rapides,

Well I have a few pairs of earrings to show you, 
I needed to change my mind and and stretch my fingers, so I made some quick earrings,

Perles de verre / Glass beads, Helen Jewellery
Tiges / Glass headpins, Nadin Art Glass


Pour commencer 2015 / To start 2015

J’ai bien décidé de participer à moins de défis, mais j’en ai quand même quelques uns en cours pour  le mois de janvier.
Tout d’abord, le Muffin Tin Challenge organisé par Heather Powers de Humblebeads. Il s’agit de remplir un plat à muffins de 6 à 12 projets différents et demain, je vous montrerai, le plat et les six projets terminés.

I have decided to take part in less challenges and hops, but I have still a few going on in 2015. 
First, January, I’ll start tomorrow with the Muffin Tin Challenge organized by Heather Powers from Humblebeads.
We had to fill a muffin tin with the components for 6 to 12 projects and then show at least 6 finished projects.

Le 8 janvier, c’est le défi Star Frost (gelée? d’étoiles, je dirais plutôt poussière d’étoiles, mais la traduction n’est plus exacte) de Andrew Thornton. Il va falloir que je me dépêche!

On January 8, is the reveal of the Star Frost challenge organized by Andrew Thornton. I’d better hurry!

Le 11 janvier, c’est  A Time to Stitch 6 organisé par Therese et Christine.

On January 11, it’s a Time to Stitch 6 organized by Therese and Christine.




Enfin le dernier, pour l’instant.
J’ai gagné un des composants de mois sur Art Jewelry Elements et j’ai reçu ces magnifiques perles de Jen Cameron de Glass Addictions.
Le 31 tous les membres ainsi que ceux qui ont gagné présenteront leur création.

Finally the last, for the moment. `
I was the lucky winner of one of the component of the month from Art Jewelry Elements and I got these gorgeous beads from Jen Cameron of Glass Addictions.
On January every member and lucky winner will reveal their creation.



Voilà pour aujourd’hui.
N’oubliez pas de repasser demain pour le Muffin Tin Challenge.

That’s it for today.
Don’t forget to come back tomorrow for the Muffin Tin Challenge.

Claude Monet

Sur Art Bead Scene, l’inspiration du mois était ce tableau de Claude Monet:

Et voilà ce que j’en ai fait:

Pendentif coquelicots Golem Studio, fermoir Mary Harding jewelry, des perles en verre recyclé,  des chips de pierres gemmes (je ne me rappelle plus laquelle…) et des perles tissées en peyote.
Et puis, en fouillant dans mes perles pour trouver ce que je voulais, j’ai retrouvé deux pendentifs losanges jaune de chez Elaine Ray.
Parfaits, pour des boucles d’oreilles! (Décidément c’est addictif!)
J’y ai ajouté deux perles de chez Spawn of Flame, deux perles Blue Seraphim, du laiton.
Et voilà:
Pendant ce temps, celui-ci avance doucement: 

Feu d’artifice

Dimanche, dernier jour de mon défi.

J’ai envie de choses plus élaborées, mais j’ai pris goût au petit défi supplémentaire qui consiste à utiliser des perles, que d’une part j’ai depuis longtemps, et dont d’autre part, je ne sais pas quoi faire.

Belle excuse, pour en acheter d’autres et recommencer…

Bref, les toupies Swarovski, je ne reviens pas dessus, ça brille toujours autant et j’en ai beaucoup!

Donc tissage avec des cubes, toupies, chaînes (cette recette me dit quelque chose).

Ta da…

J’aime le côté métallique, urbain, géométrique qui change de ce que j’ai montré dernièrement.

Et puis en revenant du spectacle énergisant de Stomp, la tête pleine de couleurs mes mains se sont activées.

Résultat:

Perles en résine et bois, charm émaillé  La Droguerie pour les premières.

Perle en porcelaine, chips de turquoise et charm feuille patinée en rouille  et poncée pour la troisième paire.

Et maintenant ?
Du tissage, de belles perles, des modèles tentants…?
A suivre…

Un petit air de printemps

Pour les boucles d’oreilles de samedi, que vais-je utiliser?

Des connecteurs en céramique de chez Elaine Ray d’un joli vert d’eau printanier depuis trop longtemps dans mon stock.
J’ai bien envie aussi, d’essayer les clous à têtes aplaties (en forme de rames selon le terme britannique) de chez Patina Queen

Et avec ça, ce sera…?

Des perles uniques irrégulières ou facetées, des couleurs douces, de la transparence: chips de fluorite et perles améthystes. Les perles gemmes ou semi-précieuses.

Elles sont toujours un rappel de la nature, il n’y en a pas deux pareilles.
En attendant de voir ces couleurs sur les arbres, les voici aux oreilles:

Il me reste un connecteur tout seul, peut-être un petit collier en perspective…
En attendant, encore une paire…

Bling

Cela fait des années que j’accumule les perles et j’en ai de toutes sortes. 
Je les achète par coup de coeur en me disant que je trouverai bien quelque chose à faire avec. 
Parfois aussi, je me sers de l’excuse: oh je ne peux pas finir ça, il me manque  trois perles et je n’ai rien du tout qui pourrait les remplacer…
Ces deux coeurs en cristal Swarovski aux couleurs de l’aube, achetés il y a longtemps, qu’en faire? 
Deux problèmes:
Le cristal, c’est joli à  regarder, les couleurs sont chatoyantes mais ça brille…. beaucoup.
Les coeurs, et bien ce sont  des coeurs quoi.
Et là je me demande bien pourquoi j’ai acheté ces perles. 
Que faire?
Je les regarde de plus près.
Ils sont décentrés, et puis ce orange rosé met de bonne humeur.
Mais ça brille toujours.
La solution: le métal qui casse le côté trop bling bling de mes coeurs.
Un peu de tissage, des chaînes, d’autres petites perles qui brillent (mais moins) et voilà:

Autre chose, le cristal c’est fragile mais alors très fragile… Je ne vous dis pas ce qui vient d’arriver, mais je vais acheter un coeur, et cette fois-ci je sais pourquoi.

2+2=boucles d’oreilles

Après mes mésaventures d’hier, j’ai décidé de faire simple et de prendre des perles qui allaient par deux.

Dans mon stock, il y avait depuis longtemps ces deux cercles de tagua (aussi appelé ivoire végétal) dans une de mes couleurs favorites et deux perles en résine parfaitement assorties en taille et couleurs.

Voici donc mes boucles d’oreilles colorées du jeudi:

La perle manquante

Mercredi, troisième paire.

je suis partie des pendentifs en céramique  d’ Elaine Ray.
Deuxième étape, couleur de métal. Bronze ou cuivre? Je sors les deux.

Un pendentif tout seul c’est un peu triste, alors je pense aux perles de verre de chez Spawn of Flame. Parfait, les couleurs correspondent, j’aime la douceur et la netteté des premiers et le côté organique des secondes. Je choisis bronze.

Bien. Il manque encore quelque chose. Je remarque une autre perle de chez Spawn of Flame, plus petite et dont la couleur est parfaite. C’est bon j’ai trouvé.

Et bien non, je ne trouve pas la deuxième. Je cherche, rien à faire. Arghhhhh!

Bon, il faut trouver autre chose. Douceur, rondeur, organique…voilà, des perles de prières tibétaines en os de yack.  Couleur  crème parfaite pour l’harmonie, avec un serti bronze. C’est bon j’y suis!

Et bien non,  je n’en trouve pas de deuxième! Les autres ont un serti cuivre!
Vous allez dire que je chipote, mais j’aime bien que les éléments s’assemblent parfaitement.

Donc, c’est parti pour le cuivre, des petites perles et breloques pour rythmer l’ensemble et voilà:

Le soleil du matin a rougi les couleurs, elles sont plutôt violettes comme sur cette photo:

Les portes de la nuit

… de la nuit informatique dans laquelle je suis plongée pour la création de mon petit blog. Que de problèmes pour mettre en place tout ça! Faire, défaire, refaire…
Finalement, c’est comme les bijoux…
Donc, je me suis lancée dans la paire du jour.
Perles en verre et argent de RadiantMindBeads, pendentifs portes  de chez MamacitaBeadworks et quelques autres bricoles pour les boucles de mardi.

 Aux portes de la nuit

Poissons du jour, bonjour!

Aujourd’hui 1er avril il fallait bien que je m’occupe de mon stock de poissons.
Ils seront friture de Pâques ou poissons d’avril.
Ceux-ci sont en résine et tout légers.

Le problème des boucles d’oreilles, il faut bien qu’il y en ait  un, c’est qu’elles ne doivent pas être trop lourdes. 
Moi j’aime les boucles d’oreilles qui se voient, d’ailleurs c’est valable pour tous les bijoux, sinon  pourquoi en porter?
Il faut donc trouver des compromis, une belle perle en verre, ou une multitudes de perles en résine par exemple.
L’idéal, ce sont les rocailles  ou délicas pour tisser large ou en volume mais c’est plus long. Donc pour le défi que je me suis lancé cette semaine, je crains que ce ne soit pas possible (enfin on verra…). 
Voilà des boucles d »oreilles que j’ai beaucoup portées, et je peux vous dire qu’on les voit. Malheureusement elles sont tombées et après plusieurs réparations, je préfère les défaire et en refaire d’autres. 
C’est un autre atout des perles, non seulement tout peut devenir perle, mais elles sont réutilisables, presque à  l’infini.