Rome – Paris

Une semaine à Rome et nous sommes de retour à Paris.
Vous pouvez toujours voir  notre périple sur Instagram.
Rome est une belle ville, brouillone, charmante et impressionnante à la fois. J’ai du mal à m’y repérer mais ou que l’on aille, on trouve de magnifiques églises, des chefs d’oeuvre intemporels, des ruines majestueuses.
Et l’on y mange tellement bien!
Allez quelques photos,

We’ve spent one week in Rome and we’re now back in Paris.
You can see some of our trip on Instagram.
Rome is a beautiful city, a little messy, both charming and a little messy. I had a hard time getting my marks there but wherever you go there a splendid churches, timeless masterpieces, ruins telling the stories of ancient times.
And the food is so good,
A few more pictures, 

Ce que j’aime avec les vacances ce sont non seulement les découvertes, mais aussi le temps que l’on peut passer à lire. Une semaine, trois livres! Il y a longtemps que ça ne m’était pas arrivé! J’ai fini Illetré de Cécile Ladjali puis Still Life de Louise Penny et L’amour et les Forêts de Eric Reinhardt.
Quel sera le prochain?
What I also like with the holidays is not only what you discover but also the time I can spend reading.     Three books in one week! I hadn’t done that for a while! I finished Illetré by Cécile Ladjali, then started Louise Penny’s mysteries with Still Life and kept on with  Eric Reinhardt’s L’amour et les Forêts
What will I choose next?

Paris #3

Pendant toute cette réflexion sur Paris, je me suis demandé comment je la représenterai. Trahie… Paris est féminine pour moi.

Je vois du métal, de la céramique et du crystal.
Peut-être ai-je été influencée par la saison 6 de Downton Abbey que j’ai terminé hier, ou par les festivités de fin d’année, j’ai oublié la céramique et voici comment je vois Paris aujourd’hui. 
While I was thinking about Paris, I thought about how to represent it. I have to add a little something in English. In French we don’t have an « it »  everything is either feminine or masculine. I chose the feminine to refer to Paris, I must be biased.
I can see metal, ceramic and crystal.
I may have been influenced by the last season of Downton Abbey I finished yesterday or by the holiday festivities, I forgot about the ceramic, and here is how I see Paris today.


Paris #2

Depuis hier, ça me trotte dans la tête, ne vous méprenez pas, j’aime Paris.
Mais pas toujours le Paris des cartes postales.
Aujourd’hui par exemple, je voulais acheter des tiges pour faire des breloques. J’ai pris le métro pendant une demi heure et j’ai pu m’évader dans mon livre.

I’ve been thinking about this since yesterday, don’t get me wrong, I love Paris.
Not always the one in the postcards. There’s so much more to it.
Today for example, I needed to buy some headpins to make some charms. I took the subway for half an hour and could evade in my book.

J’ai ensuite acheté mes tiges, en quantité (à gauche de la photo) et bien sûr je ne me suis pas arrêtée là.
Un peu (beaucoup) de chaînes et des perles en hématites.
Then I bought my headpins, a lot of them (on the left of the picture) and of course I didn’t stop there.
Some (a lot) of chain and hematite beads.

Sur le chemin, je croise,

On the way, I can see,

Tour Saint Jacques

Place de l’Hotel de Ville

Et en faisant un détour de 5mn à pied, je suis face à une de mes vues préférées de Paris.

And within 5mn walking distance, I get to one of my favorite sights of Paris.

Conciergerie  et Ile de la Cité

D’accord, je fais un peu dans la carte postale…
Retour en métro, 30 mn de lecture.
En deux heures, j’ai pu lire, acheter des perles, me promener dans l’histoire.
J’ai beaucoup de chance.

I know,  that is a little postcard style…
Back in the subway, 30 more minutes of reading.
In two hours, I could read, buy beads, walk along history.
I’m very lucky.