Bijoux rapides / Fast jewelry

Depuis trois ans, ma présence sur ce blog est très irrégulière et je le regrette. D’autant plus que si je poste peu, je crée encore moins. J’ai essayé de me motiver, de me forcer à suivre un rythme oul’envie de faire. Sans succès.
Depuis quelques mois maintenant, je ressens le manque et le besoin à nouveau de travailler les couleurs et les matières, d’inventer des combinaisons qui me mettent l’eau à la bouche.
Alors j’ai pris mes boîtes une par une et j’ai regardé, j’ai sorti les perles et rien ne s’est passé.
Au tout début des vacances, alors que je passais à nouveau mes perles en revue et je suis retrouvée effarée de voir tout ce que j’avais accumulé, et depuis tellement longtemps.
Pourtant, je me souviens pour presque toutes, ou et à qui je les ai acheté.
La veille de partir à Hyères alors que je préparais mes fournitures  pour le challenge Art Elements du 30 avril, je ne sais pas ce qui s’est passé mais au lieu de préparer mes bagages, j’ai fait des bijoux simples et rapides, comme un echauffement.

For three years now I’ve been very irregular posting on this blog and I regret that, even more so that, I create even less. I’ve tried motivating myself, forcing me into an artificial rhythm, into wanting to make. To no avail.
For a couple of months now I’ve been feeling this need again of playing with colors and textures and coming up with pleasing combinations.
So I had been going through my bead boxes, without anything happening until the day before leaving for a break in Hyères, in the South of France. 
I had been shocked to see what a huge stash I had hauled as well as the fact that I remembered where and to whom I had bought my almost all my beads.
 So,  I was selecting beads and components to take with me for the Art Elements Repurpose Challenge but instead of doing that I made some quick and simple jewelry pieces, as if to warm up.

Le premier est un collier  à partir de chaîne tubulaire achetée en Crète et de perles de verre artisanales achetées à Rome.

First came a necklace made from tubular chain bought in Crete and handmade glass beads bought in Rome.

Le deuxième collier, une chaîne récupérée chez Emmaüs et des animaux taillés dans la pierre achetés chez Kimberly Rogers (Numinosity Beads), d’ex-votos d’Allegory Gallery et de petites pierres.

Then came a necklace made from chain thrifted from Emmaüs, and lots of dangles, carved stone animals bought from Kimberly Rogers at Numinosity Beads, Ex-votos bought from the Allegory Gallery and tiny stones.

Le troisième collier,  de jolies perles colorées en plastique de La Droguerie et une chaîne noire en aluminium, mais je dois admettre que je ne sais plus ou je l’ai achetée.

Third, one more necklace from fun and flashy plastic beads from La Droguerie and some black aluminum chain I must admit I don’t remember where I bought it.

 Et enfin des boucles d’oreilles avec de petites perles lumineuses en plastique qui font probablement parti de mes premiers achats sur Etsy, il y a plus d’une dizaine d’années.

Finally, a pair of earrings with bright plastic drop beads which are most certainly part of my first orders from Etsy, over ten years ago!

J’ai été surprise de retrouver la sensation des idées qui viennent et partent, celles qu’on garde et celles qui mènent ailleurs. Et puis improviser, sans contraintes, en toute liberté sans se poser la question de la noblesse des matériaux, de la cohérence, de la réussite, simplement le plaisir de faire.

I was amazed to feel ideas coming and going, some I kept and others leading elsewhere or nowhere. And improvising, freely without having to think about materials or coherence or anything. No pressure, only fun.

Cages

Je suis partie à la recherche de perles gaies et colorées pour des boucles d’oreilles simples.
Après avoir farfouillé dans toutes mes boîtes, je retrouve des perles achetées à La Droguerie au tout début de mon histoire avec les perles.
Je prends donc mes perles, et en  trouve tout de suite d’autres à  associer.
Ces cages dans lesquelles je ne savais pas quoi mettre…
Surtout pas des oiseaux (J’ai beaucoup écouté Pierre Perret) mais des perles pourquoi pas?

I was looking for happy, colorful beads for a quick and simple pair of earrings.
So I looked through all my boxes and I found some beads bought at La Droguerie in Paris, at the very beginning of my love story  with beads.
I took my beads and soon found others to pair them with.
Those cages, in which I didn’t know what to lock…
Not birds of course, but why not beads?

Perles en bois et métal / Wood and metal beads

Gaies et colorées… pas tout à fait, mais je les aime bien.
Je les essaye… je les aime vraiment bien.
Elles sont légères, elles dansent aux oreilles.
Oh, j’ai exactement le nombre de perles requis pour faire une deuxième paire ce qui est extrêmement rare.
Alors, c’est parti pour une deuxième paire.
Une pour moi et une pour la boutique.

Not quite happy and colorful, but I like them.
I try them on, and I really like them.
They’re light and dance around.
Oh, I’ve got the exact number of beads to create another pair which is something that almost never happens.
So, there we go, one pair for me and one for the shop.