Verre / Glass

C’est probablement le matériaux le plus courant en perles, mais là encore ce n’est pas si simple,
Il y a le verre filé à la main, soufflé, pressé…
Le verre recyclé, le verre de mer dépoli…
Le verre de bohème, les perles de verre africaines, indiennes…
Et les rocailles tchèques ou japonaises…
Des perles de toutes formes, de toutes tailles et une variété de couleurs infinie.
Elles gardent la mémoire de techniques ancestrales, d’ornements maintenant dans les musées, d’échanges, de cultures différentes…
Et elles continuent à tisser leurs histoires.
Souvent elles mettent en valeur des perles artisanales uniques.
Aujourd’hui ce sont les stars:

This is probably the most common bead material and yet it is not that simple,
It can be lampworked, blown, pressed…
There is recycled glass, sea glass…
Czech glass beads, African glass beads, Indian glass beads…
Czech or Japanese seed beads…
They come in all shapes, sizes  and an almost infinite variety of colors.
They are  memories of ancient techniques, of ornaments now found in museums, of exchanges, of different cultures…
And they keep on weaving their stories.
They often support unique handmade beads,
But today they come first.

Perle perlée tissée en rocailles japonaises, verre de bohème et touche de cristal
Beaded bead in Japanese seed beads, Czech glass and a hint of crystal 
Maillons en fil de métal et perles « peanut » (cacahuete), perles de verre, cristal
Wireworked beaded links with peanut beads, glass beads, crystal

Rose poudré / Blush

Ces couleurs pâles, ce rose, ce beige…
Des perles achetées, il y très longtemps, 
Des couleurs que j’utilise peu et qui viennent naturellement…
Qui se marient avec des toupies de cristal,
Serait-ce les années folles?
Serait-ce Gatsby le Magnifique?
Those pale colors, this pink, this beige…
Beads I bought a long time ago,
Colors I hardly ever use, coming  naturally
Matching cristals
Could it be the Roaring Twenties?
Could it be The Great Gatsby?


Feu d’artifice

Dimanche, dernier jour de mon défi.

J’ai envie de choses plus élaborées, mais j’ai pris goût au petit défi supplémentaire qui consiste à utiliser des perles, que d’une part j’ai depuis longtemps, et dont d’autre part, je ne sais pas quoi faire.

Belle excuse, pour en acheter d’autres et recommencer…

Bref, les toupies Swarovski, je ne reviens pas dessus, ça brille toujours autant et j’en ai beaucoup!

Donc tissage avec des cubes, toupies, chaînes (cette recette me dit quelque chose).

Ta da…

J’aime le côté métallique, urbain, géométrique qui change de ce que j’ai montré dernièrement.

Et puis en revenant du spectacle énergisant de Stomp, la tête pleine de couleurs mes mains se sont activées.

Résultat:

Perles en résine et bois, charm émaillé  La Droguerie pour les premières.

Perle en porcelaine, chips de turquoise et charm feuille patinée en rouille  et poncée pour la troisième paire.

Et maintenant ?
Du tissage, de belles perles, des modèles tentants…?
A suivre…

Bling

Cela fait des années que j’accumule les perles et j’en ai de toutes sortes. 
Je les achète par coup de coeur en me disant que je trouverai bien quelque chose à faire avec. 
Parfois aussi, je me sers de l’excuse: oh je ne peux pas finir ça, il me manque  trois perles et je n’ai rien du tout qui pourrait les remplacer…
Ces deux coeurs en cristal Swarovski aux couleurs de l’aube, achetés il y a longtemps, qu’en faire? 
Deux problèmes:
Le cristal, c’est joli à  regarder, les couleurs sont chatoyantes mais ça brille…. beaucoup.
Les coeurs, et bien ce sont  des coeurs quoi.
Et là je me demande bien pourquoi j’ai acheté ces perles. 
Que faire?
Je les regarde de plus près.
Ils sont décentrés, et puis ce orange rosé met de bonne humeur.
Mais ça brille toujours.
La solution: le métal qui casse le côté trop bling bling de mes coeurs.
Un peu de tissage, des chaînes, d’autres petites perles qui brillent (mais moins) et voilà:

Autre chose, le cristal c’est fragile mais alors très fragile… Je ne vous dis pas ce qui vient d’arriver, mais je vais acheter un coeur, et cette fois-ci je sais pourquoi.