Récapitulatif

Peu de choses à montrer en ces temps contrariés, mais il est temps de s’y remettre:

Not much to show, but time to come back here:

Ceramic connector, Round Rabbit

Perles tissées il y a des années, enfin mise à profit…

Woven beads I made a long time ago, finally put to use…

Ceramic dangle, Scorched Earth

Mes pierres favorites, labradorite et ambre.

My favorite stones, labradorite and amber.

Ceramic cabochons, Earthenwood Studios

Il vient d’arriver celui par qui nos vies ont été bouleversées! Mais apprivoisé par Maku Studio.

Here is the tamed version by Maku Studio of what has turned our lives upside down for the last three months.

Maladroite / Clumsy

Pour le défi cabochon, j’avais commencé à sertir un cabochon en résine rose mais je ne l’avais pas fini. Depuis il attendait.
Je l’ai repris, j’ai ajouté des perles rondes et me suis dit que ça pourrait bien devenir l’élément d’un bracelet. D’ailleurs, il allait parfaitement avec un connecteur en cuivre émaillé de Bead Swede Supplies.
Donc, je prends un anneau, je l’ouvre, relie les deux éléments et … laisse tomber le tout.
Et voilà, une partie émaillée s’est détachée, et la colle ce n’est pas possible!
Je vais devoir trouver une autre idée…

For the Creating with cabochons challenge I had started bezeling a pink resin cab but didn’t finish it. 
It had been patiently waiting, so I took it back, added some round beads and thought it would make a nice focal for a bracelet. 
And I had one nice matching enameled connector by Bead Swede Supplies.
So I take a ring, open it, link the two elements and …. drop everything!
Now part of the enamel has chipped away, and I definitely can’t glue it back.
I’ll have to find another idea…

Cabochon rose / Pink cabochon

Il était une fois une fille qui n’aimait pas le rose pâle, ni trop le bleu d’ailleurs aussi.
Un jour, elle acheta tout un tas de cabochons en céramique de Vallauris.
Parmi eux, un cabochon rose pâle.
Elle décida qu’elle s’essairait au sertissage.

Once upon a time, there was this girl who didn’t like baby pink, and blue also.
One day, she bought a dozen Vallauris ceramic cabs.
One was pale pink.
She decided she would try bezelling it.

Le voilà. C’était, il y a trois ans. Je voulais tisser une chaîne en peyote mais je n’avais plus assez de perles et je n’en trouvais plus. Et puis je l’ai oublié.
Hier, après avoir désespérément cherché l’inspiration dans le bleu, j’ai feuilleté un livre de Melanie Doerman, The art of forgotten things. (l’art des choses oubliées)
Ce matin, j’ai repris le cabochon, tissé un tube pour pourvoir en faire un collier, pris des perles de quartz rose (mais qu’est ce que c’est que tout ce rose!!) et retissé des tubes, ajouté un peu de chaîne.
La couleur de la chaîne a retardé le processus, après avis divergents des enfants, j’ai opté seule pour le laiton.
Le voici donc terminé. Il a un petit côté rétro, ce doit être le rose…

There it is. That was three years ago. I wanted to weave a peyote rope but I didn’t have enough beads left and couldn’t find more at the time. So I forgot it.
Yesterday, after desperately seeking inspiration in blue, I went through Melanie Doerman’s book The art of forgotten things. 
This morning, I took the bezelled cab, wove a bail to make a necklace, took some cherry quartz beads I had (Where does all this pink come from?), wove two more tubes and added some chain.
The choice of the chain delayed the whole process. After asking the children who didn’t agree, I decided alone, it would be brass.
It is now finished. It has a little retro look. It must be the pink…

 Si vous cherchez l’inspiration, vous trouverez à droite,  la liste de presque tous les livres qui me permettent d’écrire mes histoires de perles.

If you’re looking for inspiration, you’ll find on the right, almost all the books that are teaching  me how to write my bead stories.

Secret

Une bonne chose de faite, mais vous ne la verrez pas.
Je pourrais vous dire que c’est à cause de la pluie…
Oui aussi…
Et des regards indiscrets, en attendant la semaine prochaine…
Alors pour patienter, le collier terminé hier:

It’s done, but I won’t show it to you.
I could tell you, it’s because of the rain…
Which is true…
And because I don’t want her to see it before next week…
So, I will show you yesterday’s work:




Gris-Gris et amulettes

J’aime quand les bijoux ne donnent pas tout à voir tout de suite,
J’aime la possibilité du secret et celui de la découverte,
J’aime lorsqu’ils racontent une histoire,
J’aime qu’ils fassent rêver ,
Mais qu’ils gardent une part de mystère.

De nombreuses créatrices excellent à cela, j’en suis encore loin  mais je m’essaye à raconter mes histoires avec des colliers à secrets en rocailles bronze et graines:

Modèle Three-sided amulet, Stephanie Trice

Ou  plus personnel en intégrant des perles, liens et objets hétéroclites, comme ici les serpents, le flacon, les perles de métal, d’eau douce et toupies et bien sûr les rocailles qui sont progressivement venues entourer le cabochon pour rappeler l’antre de la sorcière…

Je passe donc du temps à chercher des perles uniques, des objets à détourner, des cabochons étonnants  pour composer mes propres histoires, et en voici quelques exemples:

Pendentif de Tesori Trovati D’un côté c’est un dessin inspiré du tableau Deer in the Forest de Franz Marc  sur pâte polymère et de l’autre une citation du Petit Prince.

Chez Green Girl Studios aussi beaucoup de perles à messages, pile un oiseau et face une citation d’Emily Dickinson.

 Des cabochons qui font voyager Alice au pays des merveilles ou un paysage:
Des livres ou encore des maisons créés par Jubilee

Cabochons

Les créations fascinantes de Sherry Serafini et de Heidi Kummli m’ont poussé à essayer cette technique de broderies de perles.

Toutes sortes de perles, objets, matières peuvent être utilisées. Ces deux créatrices s’expriment et racontent des histoires par leurs broderies.
Je suis bien loin de leur art, mais voici mes premiers essais. 
Tout d’abord un modèle de Sherry Serafini paru dans le magazine Beadwork (octobre-novembre 2011) adapté  avec un cabochon en céramique de Vallauris.
Modèle Clockwork de Sherry Serafini

Puis des essais encore simples pour apprendre à maîtriser les points, les supports, les matières et surtout les finitions.

Cabochon brodé, franges et chaîne spirale

Cabochon visage de Robert Jennik

Et enfin deux broches, un support sur lequel je peux m’essayer à quelques fantaisies.

Charms abeilles, rocailles et cabochon de verre

Perles d’eau douce et rocailles